mardi 28 juillet 2009

Maladresse







Mais jusqu'où ira-t-elle?

J'ai essuyé le bec (et le nez du Pouic) avec un carré de Sop*lin sur lequel avait fui un feutre noir.

Je m'en suis aperçue tardivement...

Les choses se sont empirées quand ma toile vivante s'est adonnée à son jeu favori : émietter le carré d'essuie-tout avec des cris de plaisir!


Faut dire, qu'entre l'état dans lequel il est capable de se mettre seul en déjeunant et l'état dans lequel je suis capable de le décorer, il n'y a que si peu de différence...

2 commentaires:

élodie a dit…

oups!

Alice a dit…

Et c'est tous les jours le même binz! Je crois que ce ne sera pas pire quand il essaiera de manger seul!!