vendredi 18 septembre 2009

Lipogramme obligé


La faute à un thé ("t") négligemment tombé (hein petite main, toute petite main malhabile...), me voici, avec une lettre manquante. Celle entre le "r" et le "t"".


Je tente de trouver à chaque commentaire écrit une parade pour éviter le pluriel, et PRINCIPALEMENT éviter toute faute.

Ex prof de littérature, inculquant patiemment le Bled, je n'ai aucunement le droit à l'erreur..


L'exercice me fait cogiter et tentez l'expérience, hyper compliqué, on y perd même notre parler.


Trop lent, éreintant en fin de journée.


Cela m'a rappelé le livre "La di*parition" de Perec. Un roman écrit avec la di*parition de la lettre "E".

Incroyable quand même, qu'avec une lettre manquante on ait une telle difficulté à écrire, apprécier même la fluidité de ce que l'on rédige.

Tentez également!

4 commentaires:

Céline a dit…

Bravo ! Bel exercice !
Même si le S n'est pas la lettre la plus utilisée de l'alphabet, je veux bien croire que ce n'est pas évident de s'en passer.

Euh, j'espère quand même que ta petite touche malade va se remettre !
Chez moi, je ne prends même pas le risque que le clavier soit accessible aux mains trop baladeuses des enfants : l'ordi portable est posé bien en hauteur sur un meuble-bar et ils n'ont pas encore l'idée d'aller chercher un chaise pour voir ce qu'il s'y passe !

madamezazaofmars a dit…

Pouic, pouic, et pouic, aucun "*"

Alice a dit…

Il n'a pas le droit de toucher à MON pc,mais celui de son père, dans le salon, des fois un peu...
En fait il fait office de chaine hifi, tv, et malgré la hauteur, il arrive que nous parents, indignes, prenions le Pouic dans nos bras devant son instance à regarder ce qui se passe là- haut!

Ptisa a dit…

et bien, te voilà privée de * ... je trouve ça drôle, il faudrait tenter avec le c il paraît que cette lettre comme le e ...
en effet très dur d'écrire sans s, je voulais dire que le c est une des lettres les plus utilisées comme le e ;)