samedi 3 octobre 2009

"Non?", "Non!" ou "Non?!"


L'autorité?

J'ai quitté l'Education Nationale parce que visiblement, elle ne m'était pas naturelle.
Plus vieille, enseignant avec un public de jeunes adultes, tout roule. Cette promo s'amuse même à dire de moi que je suis une "killeuse" parce que je trouve les bons mots rigolos pour arrêter toute tentative de feignantise .

J'étais assez fière moi, à présent qui suis la "Femme qui sait imposer son autorité -enfin devenue naturelle"


Oui, mais c'était sans compter sur mon statut de Maman nouvellement acquis.

Il y a deux mois encore, hausser le ton de la voix, parler gravement en fronçant les sourcils suffisait à faire monter les larmes du Pouic, et donc (but recherché) arrêter son activité qui sentait la connerie à plein nez (mettre les mains dans la plante verte, tirer les cheveux de sa mère -les tout petits bien fragiles et douloureux-, se mettre sur le ventre alors qu'on lui change une couche bien remplie etc)


Ben aujourd'hui, il me regarde (c'est déjà ça), cesse une seconde son activité et reprend de plus belle, sans même s'interroger sur la possiblité d'arrêter.

Alors je m'approche pour lui enlever la main et la poser sur sa jambe pour qu'il associe l'arrêt de l'action avec mon "Non!" ferme. Je me refuse à lui taper la main, si je veux, en même temps lui faire comprendre qu'on ne doit pas taper sa mère (ou qq d'autre par la même occasion).

Autre attitude de refus : il me regarde, tourne la tête de gauche à droite, imaginant peut-être qu'il s'agit d'une nouvelle comptine dans laquelle on doit remuer une partie du corps...

Vous avez fait comment vous? Parce qu'il y a bien un moment où ça marche, non?

10 commentaires:

madamezazaofmars a dit…

L' autorité ? C' est quoi ça ? ;-)d

Le Journal de Chrys a dit…

Autorité, autoritarisme, sévérité, cadre, rigidité, laxisme, souplesse, négociation, discussion, punition... Que de notions sur lesquelles nous pouvons parler, réfléchir, penser des heures!!!!

Je suis maman (un garçon de 19 ans et une fille de 12ans), enseignante (près de 15 ans en SEGPA puis une violente agression vient de me mener en maternelle!!!!)et je continue à penser que réfléchir ne suffit pas pour poser la BONNE action au BON moment!!!

Céline a dit…

Aucun conseil à te donner ma belle !
J'ai même envie de te dire, pour te faire peur, que ça n'est que le début !
Sérieusement, les miens, qui ont 2 à 3 ans de plus que le tien, sont toujours en pleine fronde. Ils me tiennent tête, continuent à faire leur connerie, même quand je leur dit gentillement non. Alors, au bout d'un moment, c'est la punition inévitable : le coin, voire le lit dans les cas extrêmes. Et parfois, c'est la petite fessée.
Ça ne les empêche pas de m'en refaire d'autres, des conneries (ou des caprices), dès le lendemain, ou le jour même.

Virg a dit…

Bon je ne sais pas si je vais être très claire ... avec un petit 9.7 de tension agrémenté d'une gastro bien sympathique, je vais m'efforcer te de faire part de mon "expérience". Je suis toujours partie du principe que je voulais un petit garçon bien élevé donc obéissant (et tout cela sans fessée !!) Mission impossible ???? Je pense qu'il y a toujours ces petites phases d'affirmation qui feront de nos petits bouts de futurs hommes. Elles ne sont pas faciles à gérer et souvent on se dit tant pis pour cette fois mais non !!! dans la mesure du possible ne lâche rien.
Moi j'ai adopté la méthode super Nanny : j'te regarde bien dans les yeux et je parle d'un ton ferme sans crier.
Oh là là j'ai l'impression d'être super ringarde !!!!

boubou's mum a dit…

J'ai puni... non pas que j'aime le faire mais parce que moi également je me refuse à taper.
Je suis prof également avec de "grands enfants" qui ont déjà passé le bac et pourtant je fais pareil avec eux. Bon ok je ne les envoie pas au coin mais le système des bons points... y a pas à dire ça marche toujours !

mars avril mai a dit…

quelle jolie photo

Ptisa a dit…

alors c'est très simple, si, si !! lorsque je gronde Violette je dis "arrête ! maman ne veut pas que tu fasses ça ! arrête Violette" et là ladite Violette ralentit son activité. Alors maman encourage "Voilà ! c'est bien ! maman ne veut pas, c'est mieux comme ça!" c'est à ce moment-là que l'activité reprend de plus belle alors maman dit "non Violette ! j'ai dit non !" et je lui prends la main et je lui donne des petites tapes.
C'est à ce moment-là précisément où elle se met à rigoler et plus je gronde et plus elle rigole.
au secours.

Gol a dit…

Alors là...
Ca n'a JAMAIS fonctionné pour moi!
Ni les gros yeux, ni le haussement de ton, rien rien rien!
Il me rit au nez, mon Kouk!
Quand c'est son père, par contre... il obéit.
Alors aucune piste pour t'aider mais de la compassion... :s
Puis depuis quand les gosses sont sages avec leur maman, d'abord? lol

koko a dit…

oui moi j'ai ça, depuis peu j'ai commencé a mettre Alexander au "coin"(naughty corner)....il se marre, trop delirant de regarder un mur

Le Chat a dit…

pas de solution... je galère, comme toi... et hier ben ça c'est fini en fou rire de ma part... pas bien je sais mais elle me faisait trop rire en faisant non de la tête comme moi !

mais si tu trouves THE solution n'oublie pas le post car je sens que nous sommes toutes à la recherche de la même chose ;-)