dimanche 24 janvier 2010

La lecture


Angelita nous demande ce qu'evoque le mot lecture:

Vaste sujet.

J'ai toujours aimé lire. A 11ans j'habitais dans un village et me rendais invariablement tous les mercredis dans la bibliothèque pour remplir mon gros panier de romans divers. Personne pour me conseiller et m'orienter. J'ai lu tous les genres, très précocement  et surtout avidement.(R. Desforges, A. Christie, Autant en emporte le vent).

Ma mère n'avait pas les moyens de financer ma passion (je lisais 2 à 3 livres par semaine). Elle s'est quand même fortement offusquée lorsqu'elle a compris que je l'accompagnais le vendredi chez Mammouth pour passer à la caisse un livre planqué dans ma poche.

Évidemment ma passion m'a menée à choisir une filière littéraire, à faire de ma prof de littérature une de mes futures meilleures amies, à force de  lui demander pour mes vacances des listes de dizaines de livres, classiques ou non.

J'ai donc voulu en faire mon métier. Sauf qu'arrivée sur le terrain j'ai déchanté car il s'agissait plutôt de dompter des ados prépubères que lire et partager mon amour des mots.

J'ai du déménager plus de 10 fois en 15 ans. Des dizaines de cartons de livres. La maternité m'a fait prendre un virage dans l'instinct de conservation: je ne veux plus d'étagères remplies de livres que je ne lirai plus.
Je vends ce qui ne m'a pas arraché une larme de douleur lors de l'approche de la dernière page.
Autant dire 99% de ce que je lis.
Les gains filent directement dans la cagnotte "vacances".

Je lis majoritairement des romans, des magazines, des polars, des essais, des ouvrages de psychologie, histoire, des BD.

J'aime passionnément le livre neuf : son odeur, son aspect, sa couverture que je n'ose toucher tellement j'ai peur d'y laisser des traces de doigts, le craquement de la première page qu'on ouvre.
Je n'achèterai jamais un livre s'il est corné, si la tranche ou la couverture est pliée.

Si on veut me faire plaisir on m'offre un livre. Pour ne pas se tromper, on ne choisit pas un best-seller mais un livre primé. C'est inévitablement un cadeau réussi.
J'ai beaucoup de mal à lire les livres dits faciles: Marc Lévy, Guillaume Musso.
J'en pleurerai tellement j'éprouve de l'ennui.

Lorsque je commence la lecture d'un livre, j'oublie tout du précédent. Je ne me souviens jamais des noms des personnages, imparfaitement de l'histoire. Je suis déjà ailleurs... En revanche je ne relis jamais deux fois le même livre car je déteste cette impression de "déjà lu" (même si je ne me souviens pas de l'histoire).

Même si j'ai toujours beaucoup lu, je n'ai jamais partagé mes impressions de lectture. Je demandais des conseils, des titres, en me sentant incapable de dire en retour ce que j'en avais pensé à part "J'ai aimé (ou pas)".

Aujourd'hui j'éprouve un plaisir inouï à réfléchir aux sentiments que tel ou tel livre a suscité. Je participe au Prix littéraire des blogueurs et je prends enfin l'assurance nécessaire pour dire ce que j'en ai pensé.

Aujourd'hui je lis un livre par semaine en moyenne, n'allume plus la télévision et trouve les films de plus en plus ennuyeux.

Aujourd'hui je lis beaucoup aussi avec Pouic qui semble prendre tout autant de plaisir à tourner les pages, commenter et écouter.

8 commentaires:

george a dit…

Bel hommage à la lecture ! j'aime beaucoup ton montage... je voulais moi aussi faire quelque chose pour le mot défis d'Angélita... il faut que je réfléchisse !
Passe un bon dimanche !!

Angélita a dit…

Merci Alice pour ce magnifique post.
Beaucoup de ressemblance avec toi sauf qu'il m'arrive de relire mes livres, donc je les garde précieusement.
Tout le reste fait que nous nous ressemblons beaucoup.
Tout comme toi, je participe au prix d'AC

Le Journal de Chrys a dit…

Oui quel bonheur de lire à ses enfants!!! Maintenant que je suis retournée en maternelle (après des années passées en collège) je retrouve ce plaisir des albums que j'avais avec mes enfants!!!

Muriel a dit…

Comment dire...ma passion n'est pas aussi intense mais j'ai toujours aimé lire également !
Et plus le temps passe, plus j'ai soif de lire mais lire des choses différentes ! Avant, je me bornais à un même style mais maintenant, je suis curieuse et j'ai envie de lire de tout !
Tes critiques pour le Prix littéraire des bloggueurs me plaisent beaucoup et tu m'as donné l'envie de lire quelques bouquins ! J'ai eu un prof de français au collège qui avait ravivé ce gout de la lecture également en nous parlant tellement passionnément de certains livres que j'en ai lus que pour le plaisir à l'époque (alors que tout le monde se forçait à lire les livres du programme)...
En ce moment, je suis sur un essai d'anthropologie et je ne décroche pas !
Si je pouvais, je mangerais mes livres !
Bon j'arrête là, je deviens fébrile lol...

madamezazaofmars a dit…

C'est ça que devrait lire les jeunes qui n' ont plus gout a la lecture, c'est comme un sacerdoce, c'est beau ...

AnneLaure a dit…

Quel beau billet !!!
Et quel bel hommage à la lecture, cette passion dévorante que nous partageons !

Je me suis beaucoup retrouvée dans tes lignes et tu m'as donné une envie incroyable de me prêter à l'exercice moi aussi...
Si mon temps, compté, le permet... ;-) !

Bisous !

*

anyuka a dit…

Je me reconnais énormément dans ton parcours de lectrice :-)....

MyrtilleD a dit…

Moi non plus je ne peux pas acheter de livres abimés! Je passe souvent 5mns à inspecter les piles pour trouver le "plus beau"...