samedi 20 février 2010

Introspec-tag

Un tag tout en délicatesse, en intimité, en introspection qui méritait quelques jours de réflexion.


Un signe particulier

Physique? Une cicatrice de 15 bons centimètres due au passage du Pouic. Pas là où vous pensez! Non, juste en bas du ventre, même pas cachée par les poils vu que je n'en ai pas beaucoup.
Cicatrice boursouflée, rouge.
Meme mon gynéco, auteur de cette oeuvre d'art, m'a fait remarquer qu'il avait eu la main leste.
Et non, je n'ai pas changé de praticien, j'suis une cliente fidèle, hein? C'est surtout le seul qui supporte sans rien dire, avec le sourire, mes plaintes, jérémiades, angoisses face à toute tentative d'approche (y compris du tensiomètre).
Une espèce de syndrome de Stockholm quoi.


Un trait de caractère

Ultra sensible. Et ça ne s'arrange pas.
Si je pense Pouic, je suis émue à en pleurer.
C'est peut-être passager?


Un mauvais souvenir

Je ne sais pas lequel choisir.
Ceux où l'on apprend que les gens que l'on aime souffrent.



Un souvenir d'enfance

Beaucoup de mauvais sont restés et ont remplacé ceux qui sont bons.
Quand même, en cherchant, j'ai trouvé quelque chose : en voiture, lorsque nous rentrions tard le soir avec mes parents et que je m'endormais, ma mère me faisait croire que la voiture s'était envolée (elle avait pris tellement de vitesse qu'elle avait déployé ses ailes) et que nous étions déjà arrivés.
Toujours dans cette même voiture, une chanson qui m'a souvent bercée et qui me rend encore aujourd'hui très mélancolique.









Un de mes défauts

J'ai un côté compulsif que je tente de gérer en permanence, sans succès : sucreries, vêtements, livres, lecture.
Quand j'en ai envie, rien ne m'arrête, même pas ma carte bleue.
En vieillissant, je parviens à m'imposer 5minutes de réflexion qui bien souvent ne suffisent pas.




Un film bonne mine

Gadjo Dilo de Toni Gadlif avec Rona Hartner et Romain Duris.

Ce film, au-delà de la musique qui me transporte, de l'univers tzigane fascinant et tragique, est un hymne à la vie.


Une meilleure amie

Frédérique. Depuis 24 ans bientôt. Sans exclusivité.


Edit deux heures après...
Je me relis et ho la la!
Quelle tristesse dans le billet! Je vais bien, super bien! Je suis une femme heureuse, amoureuse.
Malgré la gravité, je vous promets que j'ai le sourire aux lèvres.
J'ai trouvé la raison de ce ton: une lecture bouleversante. Ha les livres...


A présent je vais tagguer quelques unes d'entre vous sans aucun obligation bien sur!
Anne-Laure (Popriétaire de BlingII dont je suis la marraine)



Et si certaines se disent "Ouf! J'y ai échappé", ne vous réjouissez pas si vite,
ça arrive vite ces petits trucs là ;)

10 commentaires:

Le Journal de Chrys a dit…

Ohhhhh mais il faut que tu te blindes un peu!!!! Être sensible OUI!!!! mais j'ai bien peur que cela devienne beaucoup trop envahissant!!! Sensibilité ne veut pas dire sensiblerie. L'une est un envol, une ouverture, un voyage, l'autre est un obstacle, un frein, un boulet.

Oui, je sais, c'est facile à dire plus qu'à faire!!!!

Je suis comme toi, des mauvais souvenirs, j'en ai à la pelle, mais bon, chaque chose à sa place!!!

Je te souhaite un doux week-end!!!!

Des bises

Alice a dit…

Chrys, tout va bien ;)
Merci pour ton message. C'était mon humeur du matin, après une lecture touchante.
Je suis d'ordinaire plutôt "légère" que grave et plutôt ouverture à la vie que boulet au pied!
Je me suis laissée envahir par un sentiment passager!!!
Merci ;)

voyelle a dit…

je ne les trouve pas triste tes confessions ! touchantes je dirai ! :)

Le Journal de Chrys a dit…

Quand je disais "boulet", c'est juste que la sensibilité exacerbée parfois empêche de vivre le bonheur des moments présents. Et je sais qu'aussi, c'est cette capacité qui permet l'empathie...

Bises

madamezazaofmars a dit…

Au bureau des pleurs, je ne suis pas la derniere, une sensiblerie a fleur de peau moi aussi, aie aie aie ...

boubou's mum a dit…

mouarf il va me falloir quelques jours de reflexion pour répondre à ça...
Bon...Je me retrouve un peu dans ce que tu as écrit !
Au fait ? As tu l'intention d'nevoyer une nouvelle au concours de causette ?

AnneLaure a dit…

Tu as de la chance, je suis en vacances, je vais donc pouvoir prendre tout mon temps pour y réfléchir !!!

Bisous !

*

Lolotte Bazar a dit…

Je suis contente de tomber sur ton edit en fin de billet !!!
J'ai adoré le film Gadjo Dilo, faudra que je le re-regarde.

Alice a dit…

En tous cas j'ai l'explication de ce vague à l'ame : une gripette qui couvait!

Merci Voyelle!

Zaza: ha oui tu as la larme fastoche aussi?
Me Boubou: heu non attends, j'avais même pas vu!

Anne Laure: Profite bien de tes vacances alors! et pas trop de réflexion quand meme!

Lolotte: ;)
Ha moi aussi c'est vraiment un beau film!

Alice a dit…

En tous cas j'ai l'explication de ce vague à l'ame : une gripette qui couvait!

Merci Voyelle!

Zaza: ha oui tu as la larme fastoche aussi?
Me Boubou: heu non attends, j'avais même pas vu!

Anne Laure: Profite bien de tes vacances alors! et pas trop de réflexion quand meme!

Lolotte: ;)
Ha moi aussi c'est vraiment un beau film!