samedi 13 mars 2010

Quelque chose à te dire



Quatrième de couverture

Jamal, brillant psychiatre d'origine pakistanaise, mène une vie tranquille, auréolée de succès, dans la banlieue de Londres. Une façade de réussite qui ne laisse rien transparaître des troubles profonds qui le hantent. Jusqu'au jour où un ancien compagnon de route ravive la mémoire d'un amour perdu, brisé par le crime et la honte. Brillant, profond et drôle, Hanif Kureishi radiographie comme personne la société anglaise des années 1970 à nos jours et fait preuve d'une acuité hors du commun pour décrire les tourments d'une génération en conflit perpétuel avec ses origines et son passé, ses désirs et ses regrets.

Ma lecture

Pendant toute la première moitié du roman, j'ai trouvé l'intrigue trainante même si les personnages deviennent vite attachants.
A partir du moment où le passé ressurgit, la respectabilité de Jamal, brillant psychanalyste, s'effrite sous mes yeux de lectrice : drogue, meurtre, alcool, sexualité débridée...

Seuls les sentiments sont purs (l'amour inconditionnel qu'il voue à son fils, son amour de jeunesse qu'il n'a jamais oublié, sa femme de laquelle il ne divorce pas) mais les histoires vécues entre les personnages m'ont semblé peu crédibles.


Il y a beaucoup de références intéressantes à la psychanalyse et le tableau dressé de la société anglaise est réaliste.
Je n'ai pas été emballée par ce roman même si je n'ai pas détesté mais mes sentiments sont en demi-teinte.

Il parait qu'il a signé les scénarios de My Beautifil Laundrette (mis à l'écran par S. Frears) et qu'il faut lire absolument Le bouddha de banlieue.
Pourquoi pas alors...

Je ne me souviens de quelle manière je suis arrivée jusqu'à ce livre, si l'une d'entre vous se reconnait, qu'elle me le dise, que je puisse partager mes impressions!

Je dépose cet article dans mon autre chez moi que nous partageons à 5, ICI

6 commentaires:

Le Journal de Chrys a dit…

J'ai deux bouquins de lui: Contre son coeur, Black album... Je n'ai pas vraiment accroché!!!!

Ptisa a dit…

moi depuis vio , j'arrive plus à lire autant !

Magali-La ronde des 5 a dit…

Contente de ton partage et de ta photo ;)

madamezazaofmars a dit…

Je ne connais pas du tout maisje note, c'est interessant de decouvrir de nouveaux auteurs

George a dit…

c'est vrai que je vois beaucoup surgir ce roman en ce moment sur les blogs mais j'ai du mal à décider... et après tout ce n'est pas si mal pour ma pauvre PAL ;)

Alice a dit…

Chrys : Moi non plus je crois ;[

Ptisa: Moi ça revient tout doucement

Magali: Moi aussi!

Mme Zaza: Je peux te le prêter hein tu sais

George: Où ça? que je vois un peu ce qu'on en dit ailleurs!