lundi 6 septembre 2010

22 mois


"22 mois [déjà]", c'est bien c'est que l'on entend tous les jours? suivi de "ça passe vite"
Je trouve qu'il s'agit davantage de la fulgurance de l'évolution que des mois qui se succèdent. Apprendre à parler, marcher, reconnaitre, associer, dormir, et j'en passe... en si peu de temps, c'est incroyable.
Ce qui m'effraie davantage c'est l'oubli de ces petits moments, de ces manies et rites qui nous ont émus ou fait rire chaque jour.

Le Pouic tient toujours et plus que jamais une forme olympique. Pas un rhume depuis des mois et des mois. Des yeux fragiles.

Un baratin épuisant. D'autant plus qu'il doit déjà me penser sourde puisqu'il répète toutes les phrases à la suite. Je précise quand même que dans 70% des cas les phrases commencent par "Il est où" et la famille est grande.. "Papa, Maman, Paul, Antoine, Rossane, Valère, etc.", même pas le temps d'inspirer qu'on l'entend une seconde voire une troisième fois.
Et même si je me surprends à être patiente et à répondre, j'ai le droit à la même série dans les cinq minutes. Sinon je râle lui expliquant que je viens de répondre, il change simplement le prénom.
Faut que je m'écoute, peut-être que je radote et qu'il m'imite?

Il rebaptise aussi. Mamie Colette devient "Cot cot colette" (vous aurez saisi la blague), et Mamie Véronique devient "Mamie L'Autre" (tendre surnom...), Papi Eric, "Irc"
Son oncle Pierre devient Dédé et le Cousin Florent, Crayon.
Quant à son père et moi, on devient tout simplement "Alice" et "Mathieu".

Le sommeil n'est plus du tout un problème chez nous. C'est chez sa MamiVé qu'il fout le brin car il a pigé qu'un couinement suffit pour atterrir dans son lit. Les nuits y sont donc courtes.

Il éprouve un grand attachement envers ses "popains" de la crèche, et recherche tout le temps les "fenfants", nous demandant même un jour les clés pour ouvrir la barrière et donc partir rejoindre ceux qui jouaient dans la rue.
Oui, voilà, il commence à raconter sa petite vie à l'intérieur de sa toute petite tête blonde: m'expliquant que si "A part Bolo Tata Yoyo a pleure" (comprenez "si le chien de Tata Yoyo se fait la malle, elle sera triste"), que les pompiers vont vite car le monsieur s'est fait très mal.
Bref, on en raconte des choses, surtout en voiture d'ailleurs.

Je me découvre assez rigide. Moi qui ai toujours pensé ne pas avoir l'autorité naturelle...
Enfin on rit, on fait les fous, on joue mais on m'écoute et surtout on ne fait pas l'inverse de ce que je dis, sinon c'est le coin et comme le coin ne semble pas vraiment un endroit désagréable (étrange), je le laisse seul dans sa chambre une toute petite poignée de minutes jusqu'à ce qu'il me dise qu'il est sage.
Vous me trouvez dure? vous faites comment vous avec l'autorité?






18 commentaires:

chocoladdict a dit…

je manque d'autorité ou en tous cas je n'ai pas l'autorité naturelle qu'avait mon père mais j'y travaille )

madamezazaofmars a dit…

Je n' ai pas trop d' autorité j' avoue mais je me debrouille, enfin je crois...
J' ai hate de le rencontrer en vrai ce petit bonhomme, et toi aussi ça va de soi ;-)

Aurélie a dit…

Mettre un enfant au coin n'est pas être dure bien au contraire. Quand je lis tout ceci, avant de voir une maman 'dure", je vois une maman folle de sont petit pouic et c'est là le principal!

Stéphie et les Cacahuètes a dit…

Le coin, c'est le grand classique ici aussi... tout le monde y va faire un ptit tour, à tour de rôle, ou parfois en même temps !
Happy twenty-two, le Pouic ;)

Ptisa a dit…

Violette est toujours aussi peu bavarde, mais a acquis le "iléou", et depuis hier le "amoi" :)

Magaly a dit…

Je les mets aussi au coin, mais jamais dos à moi... je leur mets une chaise, un petit fauteuil à l'écart et ils doivent y rester un petit temps, ils continuent à voir ce qui se passe dans la pièce et ça les calme assez rapidement ;-)!!

anyuka a dit…

Joyeux 22 mois, tit Pouic :-D !!

Il parait que je suis dure, je ne laisse pas passer grand chose (et c'est épuisant d'ailleurs, j'ai l'impression d'être une mégère), mais vu le caractère de mes loups, c'est le moins que je puisse faire, j'ose pas imaginer si je n'essayais pas de les "recadrer"....

Miloche a dit…

Niveau autorité chui trop pas crédible puisque Bébé de Nous il m'écoute pas trop.Ou il nioule un coup dès que je le gronde,nous fait une mimique nous implorant la pitié, et puis repart de plus belle.
Bisous au grand bavard Pouic !

Lilie Cadette a dit…

Joyeux 22 au pouic! Ah le coin quand j'étais petite j'ai bien eu le temps de l'étudier ^^

Eddye a dit…

ah, ma chouquette, elle déteste le coin, en général, rien que la menace suffit :-)

Libelul a dit…

MERCI MERCI MERCI !!
C'EST TERRIFIANT CE QU'ILS SE RESSEMBLENT NOS MONTRES

"Il est où" mais j'en peux plus de cette phrase ... çà me rassure ce que tu dis, car je me dis du tout que çà doit être une phase.

Ouf il va donc y avoir une fin.

J'ai trouvé la technique imparrable, quand il me prend pour une conne en me disant Il est où MAMAN, je lui pose la même question "Mais elle est où Maman", du coup il répond en me pointe "MAIS ELLE EST LA !" et là çà devient un jeu, et du coup j'ai la paix 5 minutes ;)

Courage c'est un sacerdoce être ère je crois ...

Bises,

Jane

Maria a dit…

oh! joli Pouic ! 22 mois! il grandit! tu fais ce que tu sens le mieux et c'est bien comme ça! tant que tu lu expliques le pourquoi avant et après!
ici pas de coin, chacun dans sa chambre des qu'il y problème

Audrey a dit…

le coin ici on connaît!!
Stricte mais juste, c'est ce que je me suis fixée!

helene a dit…

Rahhh il est trop beau ce petit. Point de vue autorité en ce moment, je test la pré adolescence: un qui démarre au quart de tour et qui ne supporte aucune remarque, et un autre qui se moque de tout et qui me semble sourd lui a toutes remarques(et tout ceci a 10ans , encore des bébés quoi) comme il passe vite finalement le temps du coin.
Sinon un petite info, pour MR et MMe Pouic, je ne sais pas si vous aimés, mais il y a jeanne cheral en concert le samedi 5 fevrier au theatre charles dulin de petit quevilly a 20h (location des places a partir d'aujourd'hui)J'y serais

Gol a dit…

"Crayon"!!!! Morte de rire :)))

Eve a dit…

Non tu n'est pas dur, tu as bien raison!!
Happy 22 le Pouic! :)

maman@home a dit…

Ben l'autorité à 18 mois je trouve qu'on n'a pas beaucoup de moyens justement... le coin il y resterait pas c'est sûr, je ne veux pas de tapes... alors quand au bout de 10 non il continue je le scotche dans son parc quelques minutes, je le prive de liberté en quelque sorte lol

Alice a dit…

Choco: Je me découvre assez "raide" avec Octave alors que je croyais vraiment être trop cool. Etrange.

Zaza: Et moi donc...

Aurélie: Oh la la comme il me touche ton commentaire, tu ne peux pas savoir...

Stéphie: J'adorerais assister à ça!!

Ptisa: Terrible ce "ilestoù" et épuisant!! On se demande si il ne veut pas nous rendre chèvres!

Magaly: Ici, le coin, ça le fait rire...

Anyuka: Je me sens soudainement moins seule dis donc, deux mégères alors?

Miloche: Nioule? j'adore ce mot!!!!

Lilie Cadette: Ha bon? raconte un peu ça :))

Eddye: Veinarde! tu ne connais pas ta chance!

Libelul: Je rigole, oui, un sacerdoce. Epuisant ce mini, si on ajoute à cela les découvertes manuelles et les "non j'ai décidé que je ne t'enetendrai pas ce matin maman", il en faut de l'énergie!!

Maria: Oui, ici aussi car il s'en fout du coin maintenant!!

Audrey, oui c'est ça, stricte mais juste. On essaie quoi...

Hélène: Oh la partie de plaisir ça aussi l'adolescence. Moi qui n'ai pas du tout aimé enseigner au collège, va falloir que je m'exerce!!!
Papapouic est beaucoup plus zen que moi ça va surement aider!!
Pour Jeanne CHeral, pourquoi pas oui!
Le 5 février, cela nous laisse le temps de faire garder le minus. J'en parle au Mââri :))
Merci pour l'info!!
Et une conférence de Serge TIsseront salle paul ELuard le 28 aussi sur les ados justement!!

Gol: :))

Eve: Merci !!

Maman@home: oui, pareil, on le prive de liberté aussi en le laissant dans sa chambre, enfermé comme un bébé lion :D