mardi 8 février 2011

Moi d'abord !

"c'est pour toi/elle/lui que je l'ai fait"

Si vous saviez comme j'ai pu l'entendre cette phrase...
Et comme je l'entends encore aujourd'hui.

Se servir de ses enfants pour justifier tel ou tel sacrifice me semble, 
aujourd'hui que je suis Mamam,  
inconcevable,
voire intolérable. 

Une autre du même genre : 
"je reste pour mes enfants" 
 


On peut faire des choix pour préserver sa famille, son équilibre, son temps mais on ne les fait pas POUR l'autre, on les fait d'abord pour soi-même!

Le bonheur de mon enfant passe d'abord par le mien. D'ailleurs je ne crois pas en l'altruisme: même si on croit faire plaisir, c'est que ça nous fait d'abord plaisir.
Ca vous semble incohérent?

Je ne veux pas attendre de la reconnaissance dans le regard de mes enfants, dans les mots qu'ils prononcent.
Qu'ils disent merci oui mais ne pas attendre d'eux qu'ils soient heureux des choix que JE fais pour eux au détriment de mes propres envies.

Bien sur mon bonheur dépend du leur. Mais ce n'est pas parce que je vais me priver de qqchose ou les voir en état d'extase que ça suffira à me rendre moi heureuse.
Alors je me demande à quel point je suis égoïste.

Je vous rassure, tout va bien dans mon couple mais à mesure que le Pouic grandit, je me découvre aussi affirmative dans mes choix éducatifs et là, c'est une vraie révolte que je ressens souvent à l'égard de tous ces parents qui attendent beaucoup de leur enfant et de leur reconnaissance.

8 commentaires:

Sandrine(SD49) a dit…

Je suis d'accord avec toi, nous n'avons pas à nous 'sacrifier' pour nos enfants. Il faut que tout le monde s'y retrouve c'est sûr.

Virg a dit…

Bah dis donc !!!
On est d'accord ... Et je ne culpabilise plus de prendre une heure dans mon bain tous les vendredis soirs avec mon petit magazine people pour parfaire le tout et d'entendre mon fils pousser doucement la porte et de me dire "ça va maman ... tu te détends bien !!!" ... Enfin à 5 ans il a compris que sa mère avait besoin de souffler de temps en temps ...

maman@home a dit…

Je comprends oui et suis assez d'accord l'altruisme oui et non je crois que quand on se dévoue aux autres c'est aussi parce que ça nous fait plaisir à nous, non ?

LMO a dit…

J'ai souvent entendu ces petites phrases moi aussi.

Pour ma part, je suis reconnaissante envers ma fille, car sans elle, je n'en serais pas où je suis aujourd'hui.
J'évite de lui dire, car je me dis que c'est un peu lourd à porter pour elle...

helene a dit…

Et bien ma journée d'hier va bien avec ton message, pour une fois une journée pour moi, sans homme ni enfants (partis à l'école) et bien je suis reboostée.Pour combien de temps???? mais c'est déjà ça.

Alice a dit…

Sandrine: :)

Virg: Je crois qu'Octave doit commencer à le pressentir aussi quand je m'installe sur le canapé avec mon roman que je n'arrive pas à lâcher!

Maman@home:Oui, c'est que j'ai précisé, non?

LMO: Ha dans l'autre sens ça marche mieux alors!
C'est marrant car ce que tu te dis, le papa du Pouic se le dit aussi

Hélène:Tu t'es offert une balade extraordinaire aussi :), chanceuse!

Eve a dit…

Les voir heureux, c'est nous voir heureux aussi...mais quand mm, les sacrifices ont leur limites! :)

Le Chat a dit…

entendu from ma mère : "ton père et moi on reste ensemble pour vous"
entendu from ma mère bis : "ton père et moi ça ira beaucoup mieux quand vous serez plus grandes" (ouh la menteuse... c'ets de pire en pire et ça fait belle lurette que ma soeur et moi on est parties.............)
et je peux continuer encore longtemps comme ça....
ça détruit. à vie. juré craché.
alors heureusement qu'il ya des parents comme toi.