samedi 19 décembre 2009

Image d'Epinal


Ha cette chancelière, je ne lâcherai pour rien au monde:
Excursion dans une ville endormie par la neige ce matin,
Le Pouic dans son duvet, émerveillé par ces rues blanches.

J'ai aidé une vielle dame à traverser la rue, lui tenant le bras.
Un cliché: aider une personne âgée à traverser.
C'était pourtant la première fois que je voyais et que j'aidais.

Je me suis sentie heureuse.
Quand j'en ai parlé au PapaPouic, il m'a dit se souvenir que petit, il devait faire une Bonne Action par jour.
Moi aussi! J'ai laissé ça dans un coin de ma mémoire mais c'était aussi ma mission quotidienne.
A mon avis ça a épargné au frangin pas mal d' agaceries en tous genres.
 Mais qui nous imposait ça? L'école? les parents? Le cathé?
(PapaPouic et moi étions au collège ensemble, amoureux)

Ca te rappelle qqchose?
T'en fais quoi de cette devise quotidienne toi?

5 commentaires:

Mme D a dit…

Moi, c'était chez les éclaireurs. La BA. Mais je pense que je dois être un brin Amelie poulain sur les bords, une gentille dans l'âme, parce que je ne peux pas m'empêcher de faire des BA quand l'occasion se présente. Même depuis que je vis en région parisienne qui est une jungle !

Cybermaman a dit…

Moi j'essaie d'aider dès que je peux. D'ailleurs, ça doit se lire sur mon visage parce que c'est toujours vers moi que se dirigent les personnes âgées qui ont besoin d'aide dans la rue.

Céline☼ a dit…

Ce n'est pas une histoire de BA tout ça. C'est naturel, non ? Et ça fait plaisir de rendre service.
L'entraide et la solidarité, c'est la base de la société et ça commence par de toutes petites attentions comme celle-ci.

madamezazaomars a dit…

C'est l' envie qui doit nous guider dans les bonnes actions et pas les conventions

Alice a dit…

Tout à fait d'accord avec vous les filles,
au delà de l'éducation c'est une façon d'être...